Postdoctorat sur le fractionnement isotopique du fer atmosphérique

L’Université du Littoral – Côte d’Opale propose un postdoctorat dans le cadre du Programme Régional CLIMIBIO.

Détails de l’offre et candidature:

http://climibio.univ-lille.fr/recrutements/postes-pourvoir/post-doctorat#post-doctoral-position-in-atmospheric-geochemistry

 

 

 

A propos Pascal

Je suis né à Avesnes sur Helpe (France) en 1959. J’ai obtenu le grade de docteur en Spectrochimie à l’Université des Sciences et Technologies de Lille en 1985, sous la codirection des Professeurs Michel Wartel et Yves Auger. Ma thèse portait sur les apports atmosphériques de métaux-lourds au milieu marin. Je fus ensuite successivement Chef de Projet à la Compagnie Européenne d’Accumulateurs (Groupe Alcatel) de 1986 à 1991, puis Ingénieur au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) de 1991 à 1993, avant de rejoindre l’Université du Littoral – Côte d’Opale, en tant que Maître de Conférences, successivement au sein de l’UMR CNRS « ELICO » (Ecosystèmes Littoraux et Côtiers), puis au LPCA depuis 2008. Titulaire de l’Habilitation à Diriger des Recherches depuis 2004, je travaille dorénavant au sein du Groupe « Aérosols Atmosphériques » où, en compagnie de Karine Deboudt, je m’intéresse à la dynamique physico-chimique des aérosols de pollution. Mes plus récents travaux concernent notamment le fer atmosphérique.

Ce contenu a été publié dans Thèse, postdocs, emplois, concours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *