Joël Savarino-2

Le cycle du soufre à la lumière des fractionnements isotopiques indépendants de la masse (FIM)

Joël SAVARINO. Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l’Environnement (Saint-Martin d’Hères)

Résumé : Bien que la découverte des FIM soit issue de l’isotopie de l’oxygène, le soufre, autre élément présentant un FIM, occupe une part sans cesse grandissante dans l’intérêt que porte la communauté des géochimistes aux FIM. La découverte de FIM sur des roches sédimentaires de l’époque archéenne (-500 à – 4 000 Ma) par James Farquhar en est sans nul doute la raison principale. En effet, ce collègue a montré que seul le soufre antérieur à 2.2 Ma présentait un FIM. Or des marqueurs géologiques semblent indiquer un changement radical de la composition de l’atmosphère à cette époque, avec un accroissement rapide de son oxygénation. Farquhar suggère que la diminution du rayonnement UV, concomitant avec l’augmentation de O2, soit la raison principale de la disparition des FIM du soufre. Au cours de ce séminaire, je ferai un tour d’horizon des FIM du soufre et présenterai des données originales actuelles permettant de confirmer la relation causale entre le rayonnement UV et l’apparition des FIM du soufre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *