Georges Pierrini

Georges Pierrini (IRCGN, Rosny-sous-Bois)

Approche probabiliste de l’évaluation des résultats d’analyse isotopique. Du rapport de vraisemblance aux réseaux Bayesiens.

Résumé :

La spectrométrie de masse isotopique est une technologie ancienne et mature dont l’utilisation en criminalistique n’est explorée que depuis peu. Technologie généralement complémentaire au sein d’une stratégie d’analyse, le recours au ratios d’abondance isotopique des éléments légers constitue parfois le seul moyen d’établir la nature endogène / exogène d’une substance chimique. Récemment investiguée comme outil d’aide à la manifestation de la vérité au profit de l’enquête judiciaire [1], des questions fondamentales sont apparues. Parmi celles-ci figurent la problématique de la standardisation de la mesure relative liée à un standard de travail dans un processus de comparaison inter-laboratoire. Par ailleurs, la démarche conduisant à une tentative d’inférence de source commune entre deux échantillons souffre actuellement de faiblesses, notamment dans les processus statistiques appliqués aux résultats de mesure. La définition d’un rapport de vraisemblance estimé à partir des résultats de mesures isotopiques bas  sur des calculs de probabilités conditionnelles force le criminalistique à évaluer la force des liens analytiques sous-jacents à la lumière d’hypothèses de travail compétitives [2][3]. L’utilisation de données s’inscrivant au sein de réseaux d’inférences basés sur l’application du théorème de Bayes permet de gérer un nombre important de relations complexes parmi lesquelles figurent aussi bien des valeurs discrètes que des distribution continues de probabilités [4].

 

Références
[1] FIRMS, Forensic Isotope Ratio Mass Spectrometry network, www.forensic-isotopes.rdg.ac.uk
[2] Pierrini G. et al. Evaluation of Preliminary Isotopic Analysis (13C and 15N) of Explosives. A Likelihood Ratio Approach to Assess the Links between Semtex Samples. Forensic Science International, 2007; 167:43-48.
[3] Spangenberg J., Pierrini G., Champod C., Taroni F. Stable isotopes as expert witness in trafic accidents: assessing the likelihood between forensic samples of motor oils. European Society for
Isotope Research (ESIR), VIII Isotope Workshop, Leipzig, 25-30 June 2005, UFZ-Report 02/2005, 26-31.
[4] Taroni F., Aitken C., Garbolino P., Biedermann A. Bayesian Networks and Probabilistic Inference in Forensic Science. Chichester: John Willey & Sons, Ltd, 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *