Jérôme Gaillardet

Jérôme Gaillardet (IPGP)

Les isotopes des traceurs océaniques.

Résumé :

Les isotopes présents dans la nature permettent de tracer le cycle des éléments et permettent ainsi de contraindre la dynamique des différentes enveloppes de la Terre. L’océan, en particulier, est en quelque sort la poubelle chimique des continents et des planchers océaniques. L’eau de pluie lessive les roches soumises à son action sur les continents, tandis que la circulation de l’eau de mer dans la croûte océanique lave sa partie supérieure. La composition chimique de l’océan, enregistre donc les variations séculaires de l’action de l’eau sur les roches de la surface terrestre. L’utilisation des isotopes d’éléments pertinents permet de déterminer l’origine de ces éléments lorsque la composition isotopique des diverses sources est différente. À tout moment, les grandeurs intensives que sont les rapports isotopiques permettent de calculer l’origine des éléments dans l’océan. Nous illustrerons cette idée et l’appliquerons au passé de la Terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *