Estelle Herrscher

Estelle Herrscher – Les isotopes stables du carbone et de l’azote contenus dans le collagène des ossements humains, témoins de l’alimentation passée.

Résumé :

L’étude des vestiges ostéoarchéologiques (humains et animaux) constitue une documentation précieuse pour la reconstitution des comportements alimentaires passés à l’instar de l’étude des sources écrites et iconographiques. Sous réserve d’un bon état de conservation des tissus squelettiques, les tendances des régimes alimentaires peuvent être appréciées à partir des dosages isotopiques de l’azote et du carbone réalisés sur la fraction organique. Une telle application des isotopes stables permet de documenter la question de la relation entre l’homme et son environnement dans une perspective spatiale et diachronique. Elle offre également l’opportunité de cerner, à l’échelle de l’individu, les différents facteurs biologiques et socio-culturels impliqués dans la mise en place des comportements alimentaires humains. A travers une revue bibliographique portant sur des travaux réalisés en divers endroits du monde, cette communication présentera une synthèse des différents scénarios alimentaires proposés pour des populations néolithiques et historiques, dévoilant ainsi la complexité des stratégies alimentaires que ce soit en rapport avec des règles de conduites spécifiques (religieuses, médicales), la localisation géographique des groupes humains (urbaine, rurale, côtière) ou un facteur social (sexe, caste).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *