Robert Hagemann

La découverte des réacteurs nucléaires naturels fossiles d’Oklo au Gabon.

Résumé : Après un rappel des circonstances de la découverte  que le gisement d’uranium de la mine d’OKLO avait été, dans un passé très reculé, le siège de réactions de fission en chaîne auto entretenues, on décrira l’environnement géologique des réacteurs naturels fossiles et on montrera comment les compositions isotopiques de plusieurs éléments ont permis de préciser plusieurs paramètres de leur fonctionnement. Les données concernant  les stabilités relatives des produits de fission et des éléments transuraniens dans le contexte très particulier des zones de réaction seront passées en revue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *