La SFIS en 2015

Chers Isotopistes,

L’année 2014 fut celle de la mise en œuvre pour la SFIS des changements impulsés par son Conseil d’Administration en 2013. Tout d’abord, elle a vu l’élargissement du périmètre de notre société savante initialement dédiée aux isotopes stables, en y ajoutant les isotopes radiogéniques et radioactifs. Ce changement, qui avait fait l’objet de débats et discussions en CA, puis en Assemblée Générale, et enfin sur le site web sfis.eu a été définitivement validé à l’occasion d’un vote réalisé lors d’une AG extraordinaire « dématérialisée ». Le résultat de ce vote a été clair: 73% des adhérents de la SFIS ayant pris part à la consultation ont souhaité voir notre association évoluer vers la Société Française des IsotopeS. Les participants réguliers aux réunions scientifiques de la SFIS constateront qu’il ne s’est agi ici que de prendre acte de l’évolution de la science conduite par beaucoup de ses membres. Nous sommes en effet souvent amenés à combiner les isotopes stables avec les isotopes radiogéniques ou radioactifs, par exemple pour des besoins de traçage ou de datation.

Les Après-Midi Scientifiques de l’année écoulée ont comme toujours été passionnantes. A côté de l’AMS de décembre dernier sur « La Terre Primitive » au MNHN qui a fait salle comble, l’AMS du mois de Mai sur « Les applications industrielles des isotopes », qui s’est tenue dans le décor fastueux de l’Hôtel Dupanloup, à Orléans, nous a permis d’atteindre un autre des objectifs que nous nous étions fixé: celui de réunir de nouveau les isotopistes des mondes académique et industriel. C’est l’une des raisons d’être de la SFIS et nous espérons que les contacts noués à l’occasion de cet évènement se traduiront par de nouvelles collaborations.

Le colloque biennal de la SFIS s’est tenu la seconde semaine de Septembre 2014 à Brest, en liaison avec la formation Isotrace du CNRS. Ceci lui a donné une connotation analytique, ce qui a fourni un argument de plus pour réunir notre communauté. Des cours et exposés invités donnés grâce au Labex Mer ont achevé de rajouter une coloration marine à cette réunion scientifique, ce qui n’a pas été pour déplaire à la majorité des 120 participants présents lors de cette semaine. Le bilan très positif de SFISotrace Brest nous conduira sans doute à renouveler ce type de colloque joint.

Le troisième chantier concernait le renouvellement d’un outil de communication moderne, à côté de la liste de diffusion « SFIS-infos », de la lettre de la SFIS et de la plaquette qui vient encore d’être mise à jour début 2015. Il  est à présent achevé: le site web de la SFIS est maintenant pleinement opérationnel et ses fonctionnalités augmentent de jour en jour grâce aux efforts de Jérémy Jacob et des autres membres du bureau. L’année dernière a vu la mise en place d’un système de vote en ligne, d’Assemblée Générale dématérialisée et de plus en plus de communications faites lors des AMS ou les colloques de la SFIS sont maintenant accessibles sur le site. Vous êtes invités à visiter régulièrement sfis.eu pour consulter les dernières nouvelles et faire part à la communauté de vos découvertes, idées, commentaires, annonces de colloques ou propositions d’emplois. Le dynamisme de ce site dépendra de celui des membres de la SFIS!

L’année qui commence sera encore riche en évènements et nouveautés puisque à côté de la prochaine AMS sur « Le calcul atomistique du fractionnement isotopique » prévue à Toulouse le 9 Juin prochain, les Journées Jeunes Chercheurs se tiendront pour la première fois hors de France, de l’autre côté de l’Atlantique, au GEOTOP de Montréal, francophonie oblige! L’affiche et le formulaire d’inscription sont déjà en ligne sur sfis.eu puisque les JJC7 se tiendront du 29 Avril au 1er Mai, quelques jours avant la réunion conjointe AGC-AGU-AMC-UGC de Montréal. Il faut aussi mentionner que le nouveau partenariat entre l’EAG et la SFIS se traduira par des frais d’inscriptions réduits au congrès Goldschmidt 2015, qui se tiendra en août prochain à Prague, pour les membres de la SFIS à jour de leur cotisation et par plusieurs sessions scientifiques parrainées par la SFIS.

Enfin, pour renforcer l’animation et les échanges scientifiques au sein de la SFIS nous lançons en 2015 le « Prix SFIS du meilleur article de l’année sur les isotopes ». Il s’agit d’une nouvelle expérimentation dont vous trouverez le règlement ci-dessous et qui pourra évoluer à l’usage, mais nous espérons qu’elle vous donnera une raison supplémentaire de vous intéresser aux activités de la SFIS, d’y participer et pourquoi pas de devenir de nouveaux adhérents?

Nous commençons donc une année 2015 riche en perspectives pour la SFIS que nous vous souhaitons heureuse et productive!

Franck Poitrasson, Président de la SFIS

 

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Règlement du prix SFIS du meilleur article de l’année sur les isotopes:

  • Ce prix vise à récompenser une publication traitant de résultats de recherches fondamentales ou appliquées particulièrement remarquables sur les isotopes dans tous les domaines scientifiques. L’objectif est de reconnaître chaque année une étude de fond permettant une avancée significative.
  • Le prix de l’année n récompensera une publication de l’année n-1
  • L’article pourra être écrit en Français ou en Anglais, mais compte tenu du périmètre de la SFIS, il devra émaner d’un laboratoire d’un pays francophone ou dont le premier auteur est francophone. Il n’y a aucune restriction quant au statut professionnel ou à l’âge des auteurs.
  • N’importe quel membre de la communauté scientifique pourra porter à l’attention des membres du Conseil d’Administration de la SFIS une publication qu’il juge digne du prix.
  • Les publications dont les membres du CA sont auteurs ou co-auteurs ne pourront pas concourir pour le prix.
  • Les articles seront présentés succinctement en Français sur le site web de la SFIS par les membres du CA au titre de l’animation scientifique.
  • Le choix de l’article à primer sera réalisé par les membres du CA de la SFIS, par vote après délibération sous huis clos conduite en marge du CA et de l’AMS de printemps. Un lauréat et un vice-lauréat seront choisis parmi les premiers auteurs des articles examinés. La date limite de soumission des candidatures par les membres du CA sera deux semaines avant l’ouverture du CA.
  • Ce prix sera doté de 1000€/an. Le lauréat qui accepte le prix devra s’engager à faire une synthèse de son article en Français, de trois à six mille caractères avec illustrations pour un public plus large que celui auquel était destinée la publication initiale, pour parution dans la lettre de la SFIS et mise en ligne sur le site web de la SFIS par le Secrétaire. Il s’engagera également à venir faire un exposé présentant son travail au prochain colloque de la SFIS au cours duquel son prix lui sera remis par le Président.
  • Si le lauréat et le vice-lauréat refusent le prix et/ou les engagements qui y sont associés, alors le prix ne sera pas décerné.

Laisser un commentaire

Fermer le menu