Après-Midi Scientifique de la SFIS – Quelques applications moins conventionnelles des isotopes stables non-conventionnels

Notre prochaine après-midi scientifique (AMS) illustrera combien la chimie des isotopes non-conventionnels s’est aujourd’hui étendue à des domaines bien éloignés des Géosciences et se tiendra : le 9 juin 14h-17h30  par visio-conférence et qui…

Continuer la lecture  Après-Midi Scientifique de la SFIS – Quelques applications moins conventionnelles des isotopes stables non-conventionnels

SPECTR’ATOM 2022

Les inscriptions et l'appel à communication pour SPECTR'ATOM (10-13 mai 2022, Pau (France)) sont ouverts. Inscriptions au tarif préférentiel : jusqu'au 9 avril à minuit. Appel à communications : date…

Continuer la lecture SPECTR’ATOM 2022

RST 2020 – Matière organique dans les milieux sédimentaires actuels et passés

Bonjour à tous, ​D'après certains retours, nous devrions être assez nombreux pour organiser une session sur la matière organique (MO) lors de la prochaine Réunion des Sciences de la Terre qui…

Continuer la lecture RST 2020 – Matière organique dans les milieux sédimentaires actuels et passés

Web Seminar : Fingerprinting Sources of Environmental Pollution Using Stable Isotopes : A focus on Nitrogen – 25/09 à 17h

Live Webcast - Wednesday, 25/09/2019 at 11am EDT | 8am PDT | 4pm BST | 5pm CEST Register now Event OverviewEnvironmental pollution is unfortunately everywhere—in our air, our soils, and our…

Continuer la lecture Web Seminar : Fingerprinting Sources of Environmental Pollution Using Stable Isotopes : A focus on Nitrogen – 25/09 à 17h

Journée Thématique du CAIRN « Analyses moléculaires des matières organiques en archéologie et sciences du patrimoine : un état de la question »

Le réseau CAIRN organisera sa prochaine journée thématique le vendredi 22 novembre 2019, sur le campus de Jussieu. Elle aura pour thème « Analyses moléculaires des matières organiques en archéologie et…

Continuer la lecture Journée Thématique du CAIRN « Analyses moléculaires des matières organiques en archéologie et sciences du patrimoine : un état de la question »