Illan Bourgeois Lauréat du 6ème Prix de la SFIS du meilleur article publié en 2019

Illan Bourgeois Lauréat du 6ème Prix de la SFIS du meilleur article publié en 2019

https://nph.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/nph.15761

Le jury a travaillé sur une base de 18 articles soit un nombre comparable à celle de l’année dernière avec une petite moitié d’articles envoyés par des membres ou sympathisants de la SFIS, le reste provenant de recherches bibliographiques menées par les membres du jury. Ces articles couvraient tous les domaines depuis l’astrophysique, physique, développements méthodologiques, chimie, anthropologie, chimie atmosphérique, paléoclimatologie, paléo-environnements et géologie. Après avoir discuté un à un les articles, le jury a rapidement convergé pour en retenir 4 d’entre eux.

Matthieu Guillemain et coll. (2019) Geographic origin of migratory birds based on stable isotope analysis: the case of the greylag goose (Anser anser) wintering in Camargue, southern France European Journal of Wildlife Research DOI: 10.1007/s10344-019-1304-4

Svetlana Botsyun et coll. (2019) Revised paleoaltimetry data show low Tibetan Plateau elevation during the Eocene. Science. DOI: 10.1126/science.aaq1436

Ilann Bourgeois et coll. (2019) Foliar uptake of atmospheric nitrate by two dominant subalpine plants: insights from in situ triple-isotope analysis. New Phytologist DOI: 10.1111/nph.15761

Aurélien Cuchet (2019) Authentication of the naturalness of wintergreen (Gaultheria genus) essential oils by gas chromatography, isotope ratio mass spectrometry and radiocarbon assessment. Industrial Crops. DOI: 10.1016/j.indcrop.2019.111873

Après avoir pris en compte des critères tels que l’originalité et la qualité de la publication, mais aussi l’intérêt général pour la communauté et les implications sociétales, le jury a décerné le prix à l’article d’ Ilann Bourgeois (aujourd’hui post-doctorant au NOAA au Colorado). Le jury a en particulier apprécié la démonstration isotopique basée sur l’analyses des 17O/16O, 18O/16O et 15N/14N que l’absorption foliaire est en effet une voie importante de fixation des nitrates d’origine atmosphérique.

Laisser un commentaire